logo
CROI Bourgogne Franche Cômte
photos d'infirmiers dans le header

LA SECURITE ET L’AVENIR INFIRMIER EN QUESTION

Lettre ouverte : agressions

Après les premières alertes dont l’Ordre s’est fait écho au sujet des agressions à Besançon (25) et Semur-en-Auxois (21), force est de constater que l’insécurité des soignants ne cesse de s’accroitre. Une nouvelle fois ce samedi, un infirmier a été violenté par un patient au Centre Hospitalier de la Chartreuse à Dijon (21). 

Le Conseil Régional de l’Ordre des Infirmiers de Bourgogne Franche Comté et ses Conseils Interdépartementaux lancent un nouveau signal à l’ensemble des acteurs politiques et parties prenantes en matière de santé. Nous sollicitons cette fois encore les pouvoirs publics sur l’épouvantable augmentation des cas de violences à l’encontre de nos professionnels et le malaise permanent des infirmiers. Pour chaque cas, ce sont les mêmes constats. Difficultés de fonctionnement dans les services, des politiques d’établissement tournées vers des économies entraînant des sous-effectifs, un manque de lits, sans parler des dégradations dans les relations humaines souvent à l’origine d’un absentéisme. Les urgences ne sont pas un cas isolé, les actes à domicile ou les conditions de travail en EHPAD sont aussi la proie aux incivilités et au non-respect. Désormais, il apparaît évident qu’il faut plus de moyens humain et matériel.

Après avoir rencontré l’Agence Régionale de Santé le 27 août dernier pour avancer sur ces situations inacceptables, l’Ordre a sollicité les fédérations hospitalières mais également les Président.es des conseils de surveillance afin de s’attaquer à ce problème majeur.

Les professionnels, tout mode d’exercice confondu, sont à bout. Les agressions répertoriées mettent aussi à mal le renouvellement de la profession avec des étudiants infirmiers se questionnant sur leur réelle volonté d’engagement ou sur la continuité à donner à leur cursus constatant l’évolution des conditions du métier. Ce n’est pas l’avenir à court terme qui est menacé si des mesures ne sont pas actées mais tout simplement le futur de la profession dans son ensemble.

Par cette lettre ouverte, nous nous devions de réagir pour souligner l’apathie qui règne autour de cette situation. Mais allons plus loin aujourd'hui, en signalant que c'est tout simplement l’avenir de notre profession qui se trouve en question et sans doute une partie du système de santé.

 

Hervé GENELOT-CHELEBOURG                 

Président Conseil Régional          

 

Cyril MOULIN   

Président Conseil Interdépartemental Comtois   

 

Florian POIVRE     

Président Conseil Interdépartemental Côte d’Or & Yonne     

 

Régine TURBERVILLE

Présidente Conseil Interdépartemental Nièvre & Saône et Loire

                                                                                                                                                 

Téléchargez ici le communiqué

 

Bookmark and Share

Contact

Président

Hervé GENELOT-CHELEBOURG
bourgognefranchecomte@ordre-infirmiers.fr

Coordonnées

CROI de Bourgogne Franche-Comté
5, impasse de l'école
21200 BEAUNE

Tél. 03.45.77.81.30

Permanences

Du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00
Sur rendez-vous en dehors de ces horaires

liens vers l'annuaire

Agenda Tous les rdv

Aucun événement prévu

Accès direct > Conseil National de l'Ordre des Infirmiers

rechercher un conseil